Jour 16 – Atterrissage avec vent dans le dos

Jour 16 - Atterrissage avec vent dans le dos

Aujourd’hui je me suis essayé aux tours de piste avec un léger vent dans le dos, c’est assez surprenant et un peu déstabilisant.

Briefing

François et Romain à Montpellier à bord du DR400 F-BVCYLa difficulté du jour sera donc d’atterrir avec un peu de vent dans le dos. Je suppose que les contrôleurs aériens évitent, dans la mesure du possible, de faire survoler les avions au-dessus des villes. Donc si le vent vient du sud mais qu’il est relativement faible, pour Montpellier, les pistes en fonction sont les 30 gauche et 30 droite. Normalement on ne devrait pas trop le ressentir.

Vol

DR400 F-BVCY au parking Nous voilà de retour sur ce bon vieux « Fox Bravo Victor Charlie Yankee », le beau temps est revenu, on est ravi 😀

Dès la première approche je ressens immédiatement les effets du vent qui me pousse sur la piste. En général lorsqu’on coupe les gaz en finale courte (juste avant d’arriver sur la piste) on sent bien l’avion perdre de la vitesse progressivement. En l’occurrence, là ce n’est pas du tout le cas. Je me vois tirer sur la manette des gaz et avoir la sensation que ça ne change rien. La vitesse à laquelle je vois défiler le bitume sous mes pieds est flagrante, j’arrive beaucoup trop vite !? Je trouve que ça se ressent vraiment bien.

Lorsque je me retrouve au sol, et comme d’habitude, je suis sur le côté gauche de la piste. Donc un coup de palonnier à droite pour me recentrer. Je n’ai pas l’impression d’appuyer bien fort, mais l’avion part rapidement sur la droite. Je tente de rattraper mais je commence à rentrer dans ces fameux zigzags dont je ne me sors pas et notre instructeur doit rattraper le coup. J’avoue avoir du mal à comprendre, j’ai pourtant l’impression d’être plutôt délicat. Bon apparemment le vent arrière n’aide pas non plus :/

D’ici que Romain passe aux commandes, la tour fera décoller en 12 Droite comme la dernière fois. Il ne pourra donc pas s’essayer à l’atterrissage « vent dans le dos », mais il continuera à pratiquer avec ces approches plus courtes.

Débriefing

Pour le coup, ce n’était pas vraiment mon jour. Romain avait un peu mal à la tête et pourtant il s’est bien mieux débrouiller que moi. Ce vent dans le dos m’a perturbé et m’a donné l’impression que l’avion était moins maniable. J’ai pas mal de difficultés à comprendre la cause de mes zigzags une fois sur la piste. Après plusieurs visionnages de la vidéo, je me dis que j’essaie sûrement de me recentrer trop rapidement. Je devrais peut-être prendre un repère plus loin sur la piste ? À tester une prochaine fois 😉

Coût total

  • Solde précédent :2459,07€
  • 52 min de vol avec instructeur : 116,13€
  • Total : 2575,20€

Heures totales de vol : 11h36 min.
Total des atterrissages : 24