Jour 17 – Atterrissage toujours trop à gauche et intention de vol

Encore une journée de TDP et on peut voir qu’on reproduit toujours la même erreur, on arrive trop à gauche de la piste d’atterrissage ! On en profitera pour vous parler de l’intention de vol.

Briefing

Bon bah le mauvais temps est de retour, la piste est mouillée et il fait froid. Mais rien ne nous empêche de voler, donc c’est reparti pour des tours de piste. Ce truc, c’est un peu comme recopier des lignes à l’école dans ton cahier jusqu’à ce que ça rentre. Tant que ce n’est pas parfait, tu recommences… :'(

Intention de vol

ordinateur pour déposer l'intention de vol lors du pre-volPour commencer, et comme de son habitude, nous rentrons notre intention de vol dans un ordinateur proche du Minitel ! Mais puisqu’on en a peu parlé avant, nous allons rentrer un peu plus dans le détail avec photo à l’appui. Car oui même pour des tours de piste il faut déposer une intention de vol. Grâce à ça, la Tour sera au courant du vol qu’on compte faire dès le premier contact radio.
On y rentre les informations suivantes :

  • Immatriculation de l’avion (F-GNNI)
  • Aéroport de départ (LFMT)
  • Jour et heure de départ (12/1200 pour le 12 mars à 12h00 en temps universel)
  • Vitesse souhaitée (N0100 pour 100 nœuds)
  • Aéroport de destination (LFMT)
  • Durée du vol (0100 pour 1h00)
  • Point de sortie (TDP pour tours de piste)
  • Altitude souhaitée (1000 pour 1000 pieds)

Il faut savoir que ce clavier n’a pas de pavé numérique. Il est remplacé par des touches « Sommaire », « Créer », « Valider »,.. ; la touche tabulation ne fonctionne pas ; il n’y a pas de souris… C’est un calvaire, bienvenu en 2017 :p

Nous remplirons chacun la nôtre avant chaque vol.

Vol

romain dans le DR400 F-GNNIRomain enchaîne les TDP. D’abord ses approches sont belles et ses atterrissages de plus en plus propres. Mais étrangement, là où il galère le plus, c’est une fois que l’avion est au sol ! :p. Parfois il s’embrouille avec les volets qu’il faut mettre sur 1 cran, le réchauffage carburateur à enfoncer et les gaz à remettre. Il lui arrive aussi de quitter la piste des yeux quelques secondes pour retrouver tous ces boutons, et pendant ce temps l’avion part de travers. Pour être honnête, je fais exactement la même erreur. On suppose qu’en se tournant vers le manche des volets, nous appuyons légèrement sur le palonnier.Çà,  plus l’effet moteur, on termine toujours sur le côté gauche de la piste. C’est systématique ! On doit essayer de rester le plus au centre possible.

L’autre erreur facile à faire, c’est d’oublier de mettre 1 cran de volet, car ce n’est pas évident sur le DR400 de s’en rendre compte sauf si on pense à regarder le petit voyant vert. En revanche l’une des erreurs que Romain a failli faire c’est de mettre les volets pendant la montée initiale ce qui aurait pu provoquer un décrochage vu qu’il n’avait pas encore la bonne vitesse. Heureusement Marc l’a arrêté à temps. Donc la conclusion c’est de ne rien toucher une fois qu’on a décollé.

Pour ma part, d’après Marc j’ai innové. J’ai atterri en décrochage !!! Il n’avait encore jamais vu ça :).
L’histoire raconte qu’il y aurait eu des mouettes sur la piste que potentiellement j’aurai essayé d’éviter. Ce qui m’a amené à retrouver un palier à très faible vitesse… oOoupps :/ !

Je ne confirme rien, mais effectivement quand un avion décroche, les commandes deviennent très molles d’un coup. C’est tout ce que je dirais sur le sujet 😉

Débriefing

jour 17 - cloudahoy tours de piste francois

Donc pendant ce vol, on aura clairement pu identifier toutes les erreurs qu’on reproduit régulièrement et ce sur quoi nous devons absolument travailler. Nous finissons l’atterrissage sur les côtés des pistes au lieu de rester bien au centre. Ensuite nos arrondis sont souvent trop hauts, surtout pour moi qui ais un angle d’approche trop fort.
Mais la grosse conclusion du jour : s’il y a une mouette sur la piste… fonce dessus ;p

Le vol peut être vu ici sur Cloudahoy.

Coût total

  • Solde précédent : 2575,20€
  • 44 min de vol avec instructeur : 98,27€
  • Total : 2673,47€

Heures totales de vol : 12h20 min.
Atterrissage total : 28