Accueil » Cours » Tour de piste standard (Jour 44)

Tour de piste standard (Jour 44)

Tour de piste standard pour le PPL

Faire un tour de piste avec seulement deux virages de 180° ? C’est un tour de piste standard.

Briefing d’un tour de piste standard

Dans la foulée des exercices PPL que je n’ai pas encore vus, il y avait ce fameux tour de piste standard.
Nous avons pratiqué des tours de piste rectangulaire un nombre de fois que je ne saurais compter, mais jamais aucun standard à ma connaissance.

Tour de Piste Rectangulaire (habituel)

Pour rappel, d’habitude le circuit de piste que j’effectue est plus ou moins rectangulaire (moyennant les évitements de certaines zones). Il est composé des phases suivantes :

Tour de Piste Rectangulaire à Montpellier LFMT
Tour de piste rectangulaire
  1. Montée initiale, puis montée normale (décollage)
  2. Virage à 90°
  3. Vent Traversier
  4. Virage à 90°
  5. Vent Arrière
  6. Virage à 90°
  7. Étape de Base
  8. Virage à 90°
  9. En Finale
  10. Atterrissage

Tour de Piste Standard

Tour de piste Standard à Candillargues LFNG

Le Tour de Piste Standard est simplifié en ayant seulement deux virages à taux constant au lieu des quatre à 90°.

  1. Montée initiale, puis montée normale (décollage)
  2. Virage à 180° à taux 1 (standard)
  3. Vent Arrière
  4. Virage à 180° à taux 1 (standard)
  5. En Finale
  6. Atterrissage

Le Vent Traversier et l’étape de Base sont donc substitués par deux grands virages à taux standard. Ces virages s’effectuent à environ 15% de Vi (vitesse indiquée).

L’avantage de ce circuit de piste c’est qu’il est légèrement plus rapide que celui que nous avons l’habitude de faire.

Vol avec Tour de Piste Standard

La météo n’est pas très agréable en ce mois de Mai, pour pas dire capricieuse. Les jours où je peux voler sont très limités. Mais malgré les turbulences nous partons quelques minutes, histoire de ne pas perdre la main et effectuer l’exercice du jour. Mais ces conditions rendent le pilotage un peu compliqué.
Les tours de piste ne sont pas possibles sur Montpellier (LFMT) aujourd’hui, nous allons sur Candillargues (LFNG). C’est bien, je vais pouvoir réviser l’intégration d’un terrain non-contrôlé par la même occasion.

Une fois l’intégration du terrain et mon premier touch-and-go (touché) effectués, je commence l’exercice. C’était mon 100ème atterrissage !!!
Le premier virage après décollage doit être un peu rectangulaire tout de même pour éviter les habitations au maximum. En revanche pour l’atterrissage je peux le travailler complètement.

Je dois avouer que je ne suis pas certain d’avoir respecté un virage à taux 1 (dit standard), soit 15% de ma vitesse indiquée. J’ai surtout travaillé au visuel en regardant ma piste tout en gardant un bon taux de descente et un virage qui me paraissait bon pour me présenter en finale face à la piste. Généralement c’était plutôt réussi, malgré le vent qui me poussait un peu et faussait mes estimations. Une légère correction et c’était bon. C’est quand même très étrange de fusionner la base et la finale comme ça. Mais du moment qu’on a les yeux sur la piste, je trouve ça pas trop compliquer.

Débriefing du circuit de piste standard

La procédure est plutôt simple. Il n’est pas évident d’évaluer sa distance et son taux de descente en évitant l’étape de base. Mais en fait, ce n’est qu’une PTU avec un moteur :D.

Tour de piste standard sur Cloudahoy à LFNG

Coût total

  • Solde précédent : 6 019,18€
  • 43 min de vol avec instructeur  : 102,48€
  • Total : 6 121,66€

Heures totales de vol : 34h39 min.
Atterrissage total : 104

4 commentaires sur “Tour de piste standard (Jour 44)”

  1. Hello,
    Alors ce PPL/H, toujours dans les projets ?
    Peux-tu me dire si ce vol d’intiiation peut être inscrit dans ton carnet dans vol en DCB sur rotor ?

    merci.

    Philippe (PPL/A).

    1. C’est dans un coin de ma tête, mais pas pour maintenant :).
      Je pense que si tu te lance dans la formation, un vol d’initiation rentre dans tes heures. C’est une première instruction. En revanche je n’ai pas de carnet, et je ne sais pas si le jour où je m’y mets, je pourrais l’inscrire se manière rétro-active… m’enfin qu’est ce que 450€ sur une formation à 20000 € 😂

  2. Bonjour François,
    Je te suis sur Facebook, sur YouTube et sur ton blog et j adore te lire car je rêve de passer à l acte et de commencer mon PPL mais pour cela il me faut mettre encore un peu d argent de côté et en attendant je voulais m acheter le manuel histoire de pas attaquer ma formation sans notion et peut-être même y gagner un peu d argent . Qu en penses tu? Combien te coûte ta formation par an ? Je te pose cette dernière question car je pense que j aurais un peu prêt le même rythme au niveau des vols, vu mon travail et mes obligations quotidiennes,…
    Voila je te remercie pour le temps que tu nous donnes à nous tous passionné en nous faisant partager ton expérience.
    Cordialement et bon vol
    Guillaume

    1. Bonjour Guillaume,

      Merci pour ton commentaire. Effectivement je pense que commencer à travailler la partie théorique chez soit permet de gagner du temps sur la formation par la suite et donc economiser de l’argent. Si tu arrives les mains dans les poches le jours de tes vols, tu auras encore plus de chose à apprendre, et ca va donc te prendre plus de temps et d’argent. Maintenant apprendre seul chez soit n’est pas simple non plus. Il y a des concepts qui sont plus facile à comprendre lorsqu’on te les expliques que de les lire dans un livre. Je pense créer prochainement ce genre de contenu pour aider à préparer à la formation.
      En attendant tu peux effectivement commencer avec le manuel de vol, un simulateur. Mais attention, le jour où tu commences la formation, il faut quand même rester humble et faire comme si on ne savait rien. On voit trop de jeune élève arriver avec 80h de simulateur et penser tout savoir sur la discipline. Même un pilote breveté apprend tous les jours 😉

      Pour ce que j’utilise personnellement aujourd’hui à la maison :
      – Manuel de vol : https://devenir-pilote.com/p/manuelpilote
      – Simulateur de vol : https://devenir-pilote.com/p/xplane11
      – Joystick HOTAS : https://devenir-pilote.com/p/x52pro

      Pour ce qui est du budget, c’est variable. Dis-toi qu’une heure de vol c’est 135 euros, plus les frais d’inscription à l’année. Pour bien faire il faudrait voler au minimum une fois toutes les 2 semaines, sinon plus. Mais bon dans mon cas, cette année j’ai à peine volé 10h. Tu peux passer ton PPL en 3 mois comme en 10 ans 🙂

Laisser un commentaire