PPL : Par où commencer ? (Jour 0)

Nous voilà, mon collègue et moi, enfin décidés à passer notre Licence de Pilote Privé (PPL). Avant de pouvoir mettre nos fesses dans un cockpit, il y a 3 petites choses que nous devons régler :

Choisir un aéroclub pour le PPL

Il y en a 3 qui s’offrent à nous :

  • Aéroclub de Camargue (site)
  • Aéroclub de l’Hérault (site)
  • Aéroclub de Montpellier (site)

Après plusieurs visites des différents clubs où nous pourrions passer le PPL et le calcul du temps pour s’y rendre, de l’essence et des tarifs (cotisations, avions,…)  nous irons à l’Aéroclub de Montpellier.

Pourquoi cet aéroclub plutôt qu’un autre ?

Personnellement j’avais une affection toute particulière pour Candillargues. J’aime son côté un peu atypique et perdu au milieu de nulle part. Cependant nous travaillons dans le parc d’activité de l’aéroport, les 2 autres sont bien plus proches, donc moins de perte de temps pour s’y rendre.

L’ Aéroclub de l’Hérault est très bien. Ils ont plus d’avions, plus d’instructeurs, plus de membres, une guinguette super sympa où on mange presque tous les midis et même une section de voltige (ce qui est le but ultime de mon collègue). Je crois même qu’ils ont un simulateur (à confirmer), ce qui est pratique vu que 5h de simulateur peuvent être comptabilisé pour le PPL.

L’ Aéroclub de Montpellier est plus petit, moins d’avions, pénurie d’instructeurs,… mais on s’est trouvé très bien immédiatement. Un côté très chaleureux et atypique, presque familial tout en étant très bien équipé et pratique avec leur système d’AeroGest (j’y reviendrais plus tard dans un autre article). C’est ce qui nous a décidé à nous inscrire chez eux.

Passer la visite médicale aéronautique

Certificat Médical nécessaire au PPLEnsuite nous avons dû passer notre visite médicale avec un médecin spécialisé pour obtenir un « Certificat Médical Classe 2 ». On teste votre ouïe, vue et cœur avec un encéphalogramme qui ressemble un peu à un engin de torture prêt à vous balancer du 100000 volts dans le corps. Ça m’a donné envie de tout avouer avant même que le test commence ! Mais en fait c’est juste froid 😉
50€ plus tard, c’était fait… Le 5 Juillet 2016, le 1er jour d’une longue aventure pour mon chéquier. Il est impossible d’obtenir le PPL sans ce certificat et la visite doit être renouvelée tous les 2 ans.

Nous inscrire à l’aéroclub et débuter le PPL

Aéroclub de Montpellier où nous passerons notre PPL

Munis de notre certificat et bien évidemment fidèle chéquier, nous partons au club pour remplir les inscriptions. Nous sommes accueillis par Pierre Haubois (le vice président) qui nous raconte l’histoire du club et nous fait part de son expérience de pilote (dont plusieurs années dans l’armée de l’air en tant que pilote de chasse o_O).

Un formulaire à remplir, une photo prise via webcam, un badge d’entrée et 187€* plus tard, nous voilà officiellement membre de l’Aéroclub de Montpellier.
À noter que nous avons aussi fait un chèque de 300€ de caution qu’ils n’ encaissent pas mais servira en cas d’impayé. Le club nous prêtera des casques, mais ils nous font comprendre qu’il faudra qu’on en achète rapidement, idem pour les livres, cartes,…
Par la suite on nous assigne un instructeur (nouveau lui aussi dans le club) qui se prénomme Marc. L’avantage d’avoir le même instructeur, s’est de pouvoir voler tous les 3 ensemble, ce qui devrait nous permettre d’observer l’autre et potentiellement apprendre plus vite.

Pierre nous fait ensuite visiter le hangar avec les avions dont un tout cassé suite au crash d’un pilote à l’atterrissage… (par chance que de la casse mais oui, ça calme un peu), et une rapide petite présentation du système informatique pour réserver un avion et les heures de cours.

Voilà comment s’achève nos préparatifs. Ils nous restent plus qu’à prendre rendez-vous avec Marc et nous pourrons enfin commencer notre aventure de future pilote.

Coût total

  • Solde précédent : 0€
  • Visite médicale : 50€
  • Badge , Cotisation 1/2 2016 , Pack1 FFA 2016 : 187€
  • Total : 237€

 


(*) Cela comprends la 1/2 cotisation au club (100€ au lieu de 200€ car nous sommes au mois de juillet), la licence à la Fédération Française Aéronautique (FFA) et la caution du badge d’entrée