Navigation VFR vers Aubenas (LFHO) (Jour 32)

Navigation VFR vers Aubenas LFHO (Jour 32)

Le jour que nous attendions depuis presque 5 mois est enfin là, nous allons effectuer notre navigation VFR vers Aubenas (LFHO).

Briefing : Préparation du vol vers Aubenas (LFHO)

Log de Navigation VFR de Aubenas (LFHO) vers Montpellier (LFMT)Oui nous sommes le 1er avril, mais non ce n’est pas une blague ! Nous allons enfin effectuer notre navigation vers Aubenas. Il y a un peu de vent, mais surtout beaucoup de rafales. Au moins il fait beau !

On peut dire que notre Log de Navigation est prêt depuis un moment, nous avons juste à faire les calculs avec le vent et tracer notre route sur la carte VFR de Marc (nous n’avons toujours pas les nôtres).

Vol : Aller-Retour Montpellier (LFMT), Aubenas (LFHO)

Aller vers Aubenas (LFHO)

C’est au tour de Romain de commencer aujourd’hui. Malgré le fait qu’on ait fait quelques tours de piste la semaine dernière, la reprise n’est pas évidente. Premièrement une navigation VFR est bien plus compliquée que des tours de piste et le pilotage n’est pas simplifié par toutes ces turbulences.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a quand même beaucoup de choses à penser et Romain a l’air un peu de subir, surtout pour se repérer. Même si le jeu est assez évident, car on voit très rapidement Alès (qu’on survole pour aller à Aubenas), c’est un coin de la région que nous connaissons très peu tous les deux. Être capable de dire où nous sommes sur la carte avec précision n’est pas facile. Surtout que tout se ressemble dans le coin. Il lui arrive de se tromper car il ne confirme pas sa position avec plusieurs points. Bon on était loin de se perdre, car encore une fois cette navigation reste relativement simple pour le moment. En revanche, on peut vite imaginer la difficulté dans un lieu totalement inconnu.

Une fois sur place, Romain fait un repérage en passant à la verticale du terrain afin de déterminer le sens du vent et choisir le sens de la piste pour atterrir. Il fera deux jolis atterrissages avant qu’on fasse une pause pour un pique-nique.

Retour vers Montpellier (LFMT)

Départ de LFHO à destination de Montpellier dans un DR400À mon tour de prendre les commandes. Je vais commencer par un petit tour de piste avant de commencer la navigation pour tester le terrain d’Aubenas qui est assez atypique. Effectivement l’aérologie y est pour le moins assez curieuse. Le terrain est entouré de petites vallées et chaque bout de la piste fini plus ou moins dans le vide.

Dès le décollage, en arrivant en bout de piste, j’ai la sensation d’être immédiatement ralenti, comme si le vent voulait me rabattre au sol, c’est assez surprenant. Une fois le seuil passé c’est le vide en-dessous, ce qui donne aussi une sensation étrange. En vent arrière, nous descendons les gorges de l’Ardèche, ce qui ne fait qu’amplifier les turbulences. Ce n’est pas évident, mais très intéressant de découvrir ce terrain.

Pour la navigation retour, je dois avouer que c’est quand même beaucoup plus simple de passer en deuxième. J’ai pu prendre des repères visuels à l’aller pendant que Romain pilotait. Et en plus de ça, j’ai effectué ma navigation sur mon simulateur hier, du coup je ne suis pas totalement perdu. Pour finir, dès qu’on passe la petite colline au sud du terrain d’Aubenas, on aperçoit très rapidement la mer. Cependant je vais quand même me prêter au jeu d’essayer de me positionner avec précision sur la carte. Reste qu’il ne faut pas en oublier les priorités, qui sont en premier lieu le pilotage, puis la navigation et tout le reste par la suite. Sous le stress, j’ai tendance à me précipiter et ne pas faire les choses dans l’ordre. Une belle erreur de débutant je suppose.

Pendant ce temps, Marc fera une démonstration rapide de la radionavigation à Romain (à 27min45). Mais nous verrons ça lors d’un prochain cours.

L’arrivée sur Montpellier est toujours un peu chaotique. Comme lors de mon vol retour d’Uzès, j’ai du mal à retrouver Castries. Pourtant y a quand même un gros château en plein milieu :p. Mais les contacts radio s’accélèrent, je dois calculer quand est-ce que j’entame ma descente, je fatigue du voyage. Bref je galère !

Débriefing

La reprise fut compliquée, mais comme toujours c’est agréable de reprendre le vol. Il serait bon qu’on puisse voler plus régulièrement pour mieux assimiler touts ces nouveaux paramètres. Notamment la radio qui se complique sérieusement.

Coût total

  • Solde précédent : 4124,32€
  • 62 min de vol avec instructeur (LFHO > LFMT) : 139,50€
  • Total : 4263,82€

Heures totales de vol : 23h07 min.
Atterrissage total : 75

Laisser un commentaire