Accueil » Cours » Vol » Grande Navigation en double commande (Jour 47)

Grande Navigation en double commande (Jour 47)

  • 5 min read
Grande Navigation en Avion en double commande (Jour 47)

L’une des dernières grosses étapes de la Licence de Pilote Privé est la « Grande Nav ». Une navigation reliant trois aérodromes avec une distance totale d’au moins 278 km. Aujourd’hui je m’exerce à ce voyage.

Briefing d’une Grande Nav PPL

Après avoir enfin réalisé ma Navigation Solo vers Avignon, la suite logique veut que je prépare la dite « Grande Navigation Solo ». Cette nav, aussi appelée Triangulaire, est l’un des prérequis pour présenter l’examen du PPL.
Mais avant de partir seul, je vais déjà l’effectuer une première fois avec mon instructeur.

En quoi consiste la Grande Nav ?

Une Grande Navigation a les caractéristiques suivantes :

  • une distance de 150 nautiques (soit environ 278 km)
  • 2 atterrissages complets dans 2 aérodromes différents de celui de départ

A titre de comparaison, ma dernière Navigation Solo VFR vers Avignon faisait 93 Nm (environ 172 km) pour une durée d’une heure environ. Et si tu te rappelles bien j’étais épuisé à l’arrivée !
Cette Grande Navigation est en théorie 1,6 fois plus longue que ma dernière expérience ! Mon dieu…

Le trajet triangulaire de ma grande Navigation PPL

Cette navigation ne sera pas de grande difficulté. La première branche consiste à partir de LFMT (Montpellier) vers LFMP (Perpignan-Rivesaltes). La seconde branche s’effectuera entre LFMP et LFMZ (Lézignan Corbières). Puis pour finir un retour sur LFMT. Ce voyage fait environ 160 Nm.

Grande Navigation PPL LFMT-LFMP-LFMZ

Il y a un peu plus d’un an, j’ai effectué une navigation en double commande avec Marc vers LFMZ. Ce terrain ne m’est pas totalement inconnu. Cependant nous arrivions de Montpellier, donc saurai-je le reconnaître en arrivant de LFMP ?
En revanche pour ce qui est de LFMP, c’est une première moi. Je ne connais ni les environs, ni l’aéroport. Heureusement que j’y vais avec mon instructeur ;). Mais c’est plus l’approche et les conditions de vol sur place qui m’interrogent plutôt que la navigation en elle-même. Il me suffit de suivre le littoral jusqu’à Perpignan, c’est du cheminement tout du long ! Par contre la zone est connue pour avoir des vents assez forts.

J’ai donc préparé 3 Logs de Navigation pour cette Triangulaire. Un pour chaque branche. D’ailleurs le jour de ma Grande Nav Solo, je devrai m’arrêter dans chaque aérodrome et faire signer mon carnet de vol dans les aéroclubs (ou n’importe quel autre organisme ouvert). Ceci pour prouver que j’ai bien effectué tous les trajets prévus.

NOTAMs, AZBA, METEO, …

Histoire de bien préparer cette navigation, nous vérifions les NOTAMs de chaque aérodrome ainsi que la carte AZBA car le secteur est plein de zones à basse altitude.
Je ne vais pas rentrer dans le détail de la préparation de ce dossier, je te réserve ça pour mon solo, mais je peux te dire que lire la carte AZBA et comprendre les horaires n’est pas évident du tout ! Du moins ce n’est pas très clair. A tel point que lors du vol, nous demanderons confirmation à l’Approche de Montpellier.

carte AZBA entre LFMT et LFMP

Vol d’une Navigation Triangulaire (Grande Nav)

J’ai tenu compte de vos commentaires sur mes précédentes vidéos. Donc cette fois je vous ai accéléré les passages où il ne se passe pas grand-chose, j’ai rajouté quelques commentaires audio tout en gardant les communications radio. J’espère que cela va te satisfaire, mais n’hésite pas à me laisser un commentaire sur Youtube si tu as encore des remarques 😉

Je ne vais pas rentrer dans le détail de ce vol cette fois-ci. Comme je l’ai dit précédemment, je préfère te réserver une suite d’articles bien détaillés pour la grande navigation solo. Donc n’hésite pas à t’abonner à la newsletter pour être informé en premier ;).

Débriefing d’une Grande Nav en double commande

Si je devais résumer ce vol en 3 mots je dirais : cher (314,60€), long et fatiguant (2h12) !

C’est le vol le plus long que j’ai eu à faire seul à piloter malgré l’instructeur à mes côtés. Et au bout d’un moment la fatigue se fait sentir. Surtout à LFMZ où je me suis fait une belle frayeur. Si j’avais été seul, je ne sais pas si je serais allé jusqu’à l’atterrissage.

Mais alors ce qui fait vraiment mal, c’est quand tu dois rentrer ton code de carte bleue à la fin. C’est aussi le vol le plus cher que j’ai effectué jusqu’à présent. Et oui ! plus on arrive à la fin de la formation, plus les vols sont longs et plus ils sont onéreux !

En revanche, il me tarde tellement de reproduire ce vol en solo. Certains pilotes disent que c’est équivalent au premier lâcher solo ! Je ne sais pas si je le verrais de cet œil, mais je suis vraiment impatient de voir !

Malheureusement, cela va devoir attendre, car je vais devoir me faire opérer en fin d’année d’un petit rien du tout, mais avec une immobilisation assez longue. J’espère quand même pouvoir voler d’ici la fin de l’année. Suite au prochain épisode…

Coût total

  • Solde précédent : 6 453,40€
  • 132 min de vol avec instructeur  : 314,60€
  • Taxe d’habitation Perpignan : 15,84€
  • Taxe d’habitation Lézignan : ???
  • Total : 6 783,84€

Heures totales de vol : 39h07 min
Atterrissage total : 110

Laisser un commentaire