Jour 11 – Tours de piste

Tours de piste à montpellier

Je pense que c’est la première fois qu’on vole sans apprendre quelque chose de nouveau ! Mon cerveau est content. Donc de la pratique, de la pratique, de la pratique en tours de piste pour travailler les approches et atterrissages.

Briefing

Nous allons rentrer dans une phase dans laquelle on va manger des tours de piste au petit déj. Aujourd’hui nous les ferons à Montpellier sur la piste secondaire 30L (30 gauche).

Un tour de piste consiste à décoller de la piste en service (donc 30L ce coup-ci), puis rentrer en « Vent Traversier » (premier virage à gauche), pour ensuite préparer l’avion à l’approche en « Vent Arrière » (on remonte la piste d’atterrissage parallèle à celle-ci). Ensuite on effectue un autre virage à gauche pour rentrer en « Base » (perpendiculaire à la piste) et on finit par effectuer un dernier virage à gauche pour rentrer en « Finale » (aligner sur la piste et entamer la descente). Si tout se passe bien on pousse jusqu’à l’atterrissage pour faire ce qu’on appelle un touché, c’est à dire poser les roues et repartir immédiatement. Bref, on tourne en rond…

Aujourd’hui on a à peine 2h, donc on ne perd pas de temps car il n’y a pas plus de théorie à voir. Rien de plus, rien de nouveau ! ENFIN !!!
Nous allons seulement pratiquer ce qu’on connaît déjà et surtout se familiariser avec l’atterrissage, qui est loin d’être naturel pour nous. En revanche, nous allons donc être plus précis sur chacune des procédures à suivre. Marc nous a préparé un petit déroulé de chacune d’entre elle :

1 – Alignement au décollage

2 – Checklist alignement au décollage :

  • Conservateur de cap : Orientation de la piste
  • Compas : Orientation de la piste
  • Paramètres : Dans le vert et pas d’alarmes.
3 – Course au décollage :
  • Pleine puissance : vérifiée (compte tours au moins à 2300 tr/min)
  • Badin (indicateur de vitesse) : Actif (l’aiguille bouge)
  • Paramètres : Dans le vert et pas d’alarmes.
4 – Rotation :
  • Variomètre : Positif (on vérifie qu’il indique une montée)
  • Altimètre : Confirme (même chose)
5 – 300 ft/sol :
  • Pompe électrique : « Off »
  • Volets : Rentrés
  • Phares : « Off » (« On » si on reste dans le circuit ou dans un espace aérien contrôlé ou si besoin)
  • Check-List après décollage:
    • Pompe électrique : « Off »
    • Volets : rentrés
    • Phares : à la demande
6 – 500 ft/sol :
  • si le seuil de piste est passé, virage si besoin (pour un tour de piste on vire du côté de celui-ci)
7 – Vent Arrière :
  • Vitesse < Arc Blanc : Volet 1 cran
  • Pompe électrique: On
  • Réchauffage carburateur : à la demande (cf: cours carburateur et courbes givrages)
  • Phare atterrissage: On
  • Vitesse Approche: 140 Km/h (Pré-affichage puissance : 2000 tr/min)
  • Check-Liste Approche: (Faire un circuit visuel sur le tableau de bord)
    • Volet: 1 cran
    • Pompe électrique: On
    • Réchauffage carburateur : si besoin
    • Phare atterrissage : On
  • Annonce radio vent arrière
8 – Descente :
  • Vitesse 140 km/h (Pré-affichage puissance: 1700 tr/min)
9 – Finale :
  • Vitesse < Arc Blanc : Volet 2 cran
  • Vitesse: 120 km/h
  • Check-List Atterrissage
    • Volet 2 cran
    • Pompe électrique: On
    • Réchauffage carburateur : si besoin
    • Phare atterrissage: On
  • Annonce radio en finale
10 – 300 ft/sol :
  • Plan : Ok
  • Axe: Ok
  • Avion: configuré pour l’atterrissage
  • Check-List atterrissage : Effectuée
  • Vitesse : stabilisée
  • S’il manque un des éléments : Remise des Gaz.
11 – 100 ft/sol :
  • Plan Ok
  • Axe: Ok
  • Avion: configuré pour l’atterrissage
  • Check-List atterrissage : Effectuée
  • Vitesse : stabilisée
  • Autorisation Atterrissage/touché : reçue
  • Piste : Dégagée
  • S’il manque un des éléments : Remise des Gaz.
12 – au sol :
  • Axe : centré sur la piste
  • Volet : 1 cran
  • réchauffage carburateur : « Off »
  • Paramètres : dans le vert, pas d’alarmes.
  • Puissance : 2300 tr/min minimum
et c’est reparti !

Vol

Je commence par la radio comme d’habitude, mais aujourd’hui pour je ne sais quelle raison, ça ne me paraît pas aussi fluide que d’habitude. Est-ce mon mal de crâne ou l’appréhension des tours de piste. Notre instructeur fera la radio après le décollage, pour qu’on se concentre encore une fois sur les procédures.

Les approches se passent beaucoup mieux, les procédures commencent à bien rentrer, mais je ne comprends toujours rien à l’arrondi pour poser les roues. Marc a beau me donner les instructions, je n’arrive pas à ressentir la chose, j’exécute juste ce qu’il me dit de faire. Maintenant que le reste est plus clair, j’espère que la prochaine fois je pourrai me concentrer que sur cette partie.

Romain a toujours ses supers approches qu’il exécute avec un naturel troublant, mais les arrondis ont été tout aussi difficiles avec quelques petits ricochés parfois 😀

Débriefing

Malgré le fait qu’on a vraiment l’impression de tourner en rond avec la pratique de tours de piste, c’est très agréable de sentir la progression et les procédures qui deviennent logiques petit à petit. En revanche même si on a réussi les touchés à chaque fois, l’arrondi n’est pas très clair pour autant et c’est ce qui nous paraît le plus dur à appréhender aujourd’hui.

J’ai aussi une fâcheuse tendance à mettre des grands coups de palonnier une fois au sol à droite et à gauche pour essayer de me remettre sur l’axe de la piste. Ça nous a fait partir dans une suite de zigzags infernaux qui nous ont couté une petite frayeur… wouuups, faut que je fasse attention à ça :p

Coût total

  • Solde précédent : 1771,97€
  • 51 min de vol avec instructeur : 113,90€
  • Total : 1885,87€

Heures totales de vol : 8h21 min.
Total des atterrissages : 7